AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 17:16

— Parce que je serais rentrée dans une demi-heure avec £750 et que je te ferai la meilleure pipe de toute ta vie pour te faire oublier que t’as mal.

Je dis avec un grand sourire.

— Va t’allonger maintenant, j’en ai pour une demi-heure seulement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 17:30

Je la regarde, encore plus dépité

— Non mais tu déconnes ? Lexie j'ai pas envie de... Enfin si ! Si bien sûr que je la veux bien la meilleure pipe de toute ma vie ! Mais pas comme ça ! Pas pour te faire pardonner t'avoir été te mettre en danger !

Je lui fais une petite moue, qui est certainement la dernière chance de la convaincre. Mais, vu la gueule que j'ai...

— Allez bébé, reste là avec moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 17:42

— C’est pas pour me faire pardonner, c’est pour te faire plaisir, rien à voir. J’vais quand même les chercher mon coeur. Fais pas d’histoire, je t’assure que ça va aller.

Je caresse tendrement son visage.

— Va t’allonger, chéri. J’ai une méthode infaillible pour avoir ce que je veux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 17:51

Et elle part. Et je suis là, je me sens minable de ne pas la clouer sur place pour l'empêcher de faire ce qu'elle s'apprête à faire et en même temps... C'est Alexis. Je crois que jamais personne ne pourra lui dire ce qu'elle à à faire.

C'est limite si je n'ai pas envie d'appeler le frère de la future mariée en espérant qu'il soit retourné là-bas et puisse jeter un œil sur elle. Et c'est ce que je fais : je lui envoie un message. Au pire, il me dit d'aller me faire foutre. Au mieux, il ne l'a laisse pas seule.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 18:46

Je prends mon scooter et je fonce. Je les emmerde tous ces pauvres connards. Déjà y a personne qui tape sur mon mec, mais y a surtout personne qui le vole. Quand j’arrive, c’est encore la fiesta. Meme en blouse d’infirmière on me laisse rentrer. Quand on est une fille, c’est vraiment abusé, mais bon tant mieux.

Je demande à une serveuse où est l’enterrement de vie de garçon et elle m’indique une table un peu plus loin où y a dix abrutis en train de matter un mec lécher les seins d’une strip-teaseuse. Ça me dégoûte de me dire que c’est certainement ce connard qui va se marier. Ils sont tout a fait le genre de gars qui fréquente les salles de sports, ça va être facile, c’est une petite ville. Je repère un peu les lieux, les gens. J’ai l’habitude de ce genre d’endroit, c’est toujours la même chose.

J’arrive à la table et je suis obligée de crier un peu pour avoir leur attention.

— Salut, on m’envoie chercher de l’argent. 700£, je crois. Peut-être même 800 à cause des dommages et intérêts.
— Oh non, c’est trop mignon, ce connard de photographe nous envoie sa copine.

Ils se marrent tous, mais moi je reste sérieuse.

— Moi c’est pas un photographe qui m’envoie. C’est son pote.
— Son pote ?
— Ouais, Logan Wheeler, ça vous dit quelque chose ?

Ils me dévisagent, comme des imbéciles.

— Mais si, cherchez bien... un mec baraqué à la salle de sport avec une barbe. Tatoué.

Leur sourire de connard s’effacent doucement.

— Je suis sûre que vous voyez. Il a un truc tribal sur l’épaule, un drapeau anglais sur le torse. Il fait du kick boxing et—
— Ouais bah y a quoi ?
— Et bien, ce mec-là m’envoie vous dire que dix contre un, c’était vraiment très lâche. Alors sois vous me donner l’argent gentiment, soit il s’arrange avec la salle pour trouver vos adresser et vous démonter la gueule un par un.
— Parce que tu crois qu’il nous fait peur ?
— Ah j’ai pas dit ça. Je transmets juste un message.
— Putain mais file-lui l’enveloppe, on n’en parle plus !
— Mais je l’emmerde cette pétasse !
— Ok. Donc pas d’argent, alors ?
— Bien sûr que non ! Dégage.

Je hausse les épaules avec un petit soupir et je sors mon téléphone.

— Donc je lui dis de commencer par qui ? Damian Porter, c’est ça ? Le marié ? Ou bien Keith Cromwell, le témoin ?

Là, quand je dis leur nom, ils font moins les fiers et, rageusement, celui qui léchait les seins de la fille sort de sa poche arrière une enveloppe et me la balance au visage. Je l’attrape au vol et je compte.

— Mais y a que 700, là.
— Putain mais je rêve !

Ils se mettent tous à fouiller dans leur poche et plusieurs sortent des billets en même temps. Je les collecte tous.

— Tu te fous de notre gueule ?
— Bah... j’sais pas, est-ce que la future mariée aimerait savoir que t’as lécher les seins d’une autre femme ? Parce que j’ai vu les photos... vous êtes sacrément bourré les gars.
— Putain dégage avant qu’on appelle la sécurité !

Je leur fais un clin d’oeil et je me magne de ranger tout l’argent.

— À plus les tapettes !

Je dis avant de me casser. Une fois hors de vue, je file en courant, je monte sur mon scooter et je conduis cinq bonnes minutes sans casque avant de me garer pour le remettre. Si y a bien un truc que John m’a appris, c’est de ne pas tourner trop longtemps le dos aux lâches. Après ça, je rentre tranquillement chez moi.

Charlie m’attend dans le salon et il se lève immédiatement quand je rentre.

— Voilà, tiens.

Je lui tends l’enveloppe.

— Et j’ai zéro bobo. Comme promis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 19:01

Je m'en fous de l'enveloppe, je ne regarde même pas ce qu'il y a dedans. J'ai passé une demi heure à avoir envie de vomir — peut-être aussi à cause du choc mais bon — et je peux enfin respirer de nouveau.

— Tu vas bien ? T'es sûre ? Ils t'ont pas touchés ? Insultés ?

Je demande en venant caresser sa joue tendrement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 19:11

— Tout va bien, ne t’inquiète pas. J’ai l’habitude de ce genre de trucs.

Je m’approche pour lui faire un câlin en faisant attention à ne pas lui faire mal.

— Comment tu te sens ? Tu vas supporter un orgasme ou c’est trop tôt ?

Je demande en lui faisant un bisou dans le cou. Chose promise, chose due.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 20:05

C'est pas l'envie qui manque, mais je l'éloigne doucement de moi quand j'assimile ce qu'elle vient de me dire.

— Comment ça t'as l'habitude de ce genres de choses ?

Il s'est passé tout un tas de trucs chelous quand elle n'allait pas bien, mais je ne sais pas tout et j'en ai conscience.

— Tu leur a dis quoi à ces types, Bébé...?
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 20:16

— Bah rien, je leur ai fait croire que quelqu’un allait leur péter la gueule. Genre Logan. Ça a pas besoin d’être vrai pour qu’ils y croient.

Je fronce les sourcils.

— Qu’est-ce qu’il y a ? On s’en fiche, non ?

Je dis alors que mes mains glissent sur ses fesses.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 20:41

Je rigole comme un con, parce qu'elle a du mentionner Logan dans le plus grand des calmes alors qu'il n'a absolument rien à voir dans l'histoire.

— T'es complètement barge Lexie, tu le sais ?

Je demande en l'embrassant doucement.

— J'ai eu peur tu sais... J'aime pas te savoir foncer comme ça, alors que tu sais pas ce qui pourrait t'arriver...
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 21:29

J’éclate de rire quand il me dit que je suis barge.

— Oui mais tu m’aimerais moins si je l’étais pas.

J’affiche un sourire malicieux avant de répondre à son baiser, faisant quand même attention à son nez.

— T’as pas à avoir peur. Tout va bien et je suis là, entière. Et je pense avoir au moins mille euros alors... je pense que t’as le droit de souffler un peu, non ?

Je dis en le poussant doucement vers le canapé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 21:40

— Sûrement un peu moins, c'est vrai. Mais tu l'es, alors ça nous arrange tous les deux.

Je souris, avant de finir par capituler quand elle me parle de détente. Bordel, mais comment est ce qu'elle a pu ramener mille euros à la maison sans aucune égratignures, alors que j'ai la gueule de Popeye pour les prochaines semaines.

— Je veux passer toute ma vie avec toi. Au cas où t'étais pas encore au courant...
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 22:03

Je lui souris alors que je déboutonne son jean.

— Moi aussi, j’ai envie de passer toute ma vie avec toi.

Mais c’est pas nouveau. En fait, je le sais depuis qu’on se connaît, j’ai juste mis du temps à comprendre que j’en étais raide dingue amoureuse.

J’aime bien lui faire plaisir et si ça peut lui faire oublier quelques secondes qu’il a mal, une fellation sera toujours plus efficace qu’un antalgique. Quand j’ai terminé je l’aide à remettre son boxer et je vais boire un verre d’eau.

— Il est presque 5 heures du matin, Chéri. Viens te coucher.

Je lui prépare un verre d’eau avec les médicaments qu’il faut. Je sais que si je le rejoins sur le canapé pour lui faire le câlin que j’ai envie de lui faire, on ne va pas décoller.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 22:17

Alexis est dans l'encadrement de la porte et moi, je suis toujours en train d'essayer de me remettre de l'orgasme qu'elle vient de me donner. C'est pas la première fellation qu'elle me fait, alors est-ce que c'est la peur qu'elle m'a faite ou les anti douleurs, j'en sais rien. Mais je plane totalement.

— Si t'avais assez de forces, je te demanderai bien de me porter.

Je lui souris, avant de lever moi-même mon gros cul du canapé.

— J'ai le droit de prendre des cachets avant d'aller au lit ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 22:30

— Ceux-là, oui. Va t’allonger.

Je lui prépare également un petit sandwich pour que ça ne lui fasse pas mal à l’estomac. Quand je le rejoins, il est enfin couché.

— Tiens. Il faut que tu manges aussi.

Je lui donne son cachet et je lui donne son verre avec une paille pour éviter qu’il se cogne le nez. Je repose le verre sur la table de chevet et je me déshabille rapidement.

— Je vais me doucher. T’as intérêt d’avoir manger et d’être sur le point de t’endormir quand je reviens, ok ?

Je dis avec un petit sourire.

— Je m’occupe de toi pendant trois jours. Tu voudras même plus que je retourne travailler.

Je lui fais un clin d’oeil avant de disparaître dans la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 22:45

Je lui souris et quand elle part dans la salle de bain, je me relève un peu. Je me jette sur le verre en premier lieu, parce que je jongle vraiment et que j'ai besoin de me détendre sinon je n'arriverais jamais à dormir.

— Dans ce genre de moment, je suis vraiment heureux que tu sois infirmière mon Bébé.

Je crie un peu, qu'elle m'entendre de sous la douche. J'essaie de manger dans la foulée et là par contre, c'est beaucoup plus dur que de boire. J'ai l'impression de m'étouffer à chaque bouché : exactement comme lorsqu'on est enrhumé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 22:57

Je me douche vite pour pouvoir le rejoindre. J’enfile l’un de ses t-shirt pour dormir, c’est certainement ma tenue préférée, d’ailleurs.

Avant d’aller au lit, je prends mon téléphone et je le tends directement à Charlie.

— Chéri, tu peux envoyer un message à ma chef pour lui dire que je prends mes trois jours d’heure supp là ? Comme après c’est mon week-end, j’ai cinq jours rien que pour toi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mar 26 Juin - 23:56

— Là ? À cette heure ci ?

Je demande, sur le cul. Déjà, à quel moment elle a pu accumuler suffisamment d'heures supplémentaires pour pouvoir se permettre de prendre trois jours de repos sans que ca n'ai de conséquences sur son salaire ? Elle bosse comme une malade, j'espère qu'ils ont conscience du potentielle qu'elle a.

— Je vais pas te demander comment t'as accumulé autant d'heures, j'imagine bien... Mais bon, si c'est pour me faire chouchouter pendant presque une semaine, je dis oui !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 0:07

– oui, oui. Dis lui « ok pour les trois jours, à samedi. Alexis Rose. »

Il me regarde avec un air suspicieux.

— Mais c’est que je fais tous les remplacements et puis quand t’es là la nuit je rentre pas. Elle a regardé mes heures cette nuit alors elle m’a engueulé. Je voulais pas rentrer mais t’es arrivé aux urgences alors...

Je passe un bras autour de sa taille pour me blottir contre lui.

— Tu m’as beaucoup manqué cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 0:15

J'effectue selon ses dires et marques au mot près ce qu'Alexis me demande. Je trouve le numero de sa chef facilement et j'envoie le tout, avant de déposer son portable.

— On oublie ma bêtise et on profite de ces cinq jours pour se retrouver ?

Je demande, le cœur battant soudain à vive allure, en l'attirant à moi avec ma main valide.

— On s'est tous les deux énormément manqué je crois... J'aime pas ne pas pouvoir tout te dire et n'avoir personne à embêter et avec qui rire. N'y personne à qui faire plein de câlins et de bisous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 8:33

Je n’hésite pas une seconde avant de hocher la tête. Je ne voulais pas être fâchée contre lui aussi longtemps, mais je ne voulais pas non plus qu’il pense qu’il pouvait recommencer. Je n’ai pas trouvé de juste milieu et je crois que c’est parce que j’ai été vraiment blessée. Mais j’ai toujours confiance en lui, je crois.

— J’ai fait plein de câlins à mes patients mais c’était pas vraiment pareil.

Je pose ma tête sur son torse pour être encore plus collée contre lui.

— S’ils avaient pas été dix, tu l’aurais démonté ce connard. J’ai jamais vu un mec qui se chiait dessus comme ça. Enfin si, j’en ai vu, mais ce sont tous les mêmes. C’est John qui m’a dit ça, tu sais ? Si un mec est fort seulement en présence de ses potes, c’est que c’est le genre à flipper pour sa gueule. Il aurait même payé une gamine de 12 ans, si elle s’était présentée à lui. Même un chien. Hey d’ailleurs j’ai vu Basil dans le club. Tu l’avais vu ? J’crois pas qu’il m’ait vu.

Basil, c’est le bras droit de John. Son meilleur pote. Celui qui sait tout sur tout. Je réalise que Charlie déteste que je parle de mon ex et je m’en veux tout de suite.

— Pardon.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 8:47

Avec quelqu'un d'autre, je ne voudrais pas parler du fait que ces types m'ont démonté, mais avec Lexie c'est différent. Elle ne me juge pas et c'est une simple remarque qu'elle fait, pour que je ne me sente pas trop mal.

Je me crispe quand elle me parle de John et elle doit le sentir vite, parce qu'elle s'excuse presque aussitôt après en avoir parlé.

— C'est bien à cet enculé de donner des conseils pareils. Il avait oublié de se regarder dans un miroir ce matin là ? Non parce que moi aussi je peux sortir des grandes phrases philosophiques quand justement, c'est Basile que j'envoie faire les trucs les plus crades.

Je rigole jaune, mais je serre Lexie encore plus fort contre moi. Parfois, j'ai peur de la perdre non pas pour lui, mais pour tout ce qu'il représente. Elle est tellement influençable, qu'il suffirait qu'elle tombe sur John dans un moment de faiblesse pour retomber dans ses travers. Ça m'effraie de savoir que l'ombre de ce con est toujours quelques parts.

— T'excuses pas, c'est rien. Je t'aime toute entière et malgré tout, c'est une partie de ta vie qui a existé. Je préfère vouloir défoncer ce type quand j'entends son nom, que de ne pas savoir qui il est.

Je caresse ses cheveux.

— J'avais pas vu Basile, non. Il a retenu ma tête tu crois ? Je suis sûr que oui et qu'il a jubilé quand je me suis fais péter la gueule.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 8:55

Il a tellement de haine pour eux que, parfois, je réalise qu’on n’a certainement pas la même vision de toute cette histoire.

— Basile est sympa, tu sais. Enfin j’crois. Au fond.

J’essaie de m’en souvenir, mais c’est trop flou, trop loin. Est-ce que Basile est vraiment sympa ? J’en sais rien. Le seul souvenir qui me vient est quelque chose d’étrange qui n’a certainement pas pu se produire. En fait, moi non plus, je n’aime pas en parler.

— Est-ce que les médicaments font effet ? Tu penses que tu vas pouvoir dormir un peu ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 388
AGE : 25 ans.
EMPLOI : Photographe.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.



WHAT ABOUT YOU
Me, Myself & I:
Me, Myself & Them:


MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 9:13

— Moi je crois pas. La pourriture appelle la pourriture.

Elle change de sujet d'elle même et je crois qu'en réalité, elle n'aime pas trop parler d'eux non plus. J'ai l'impression qu'il y a plein de choses dont elle n'a pas conscience datant de cette période et parfois, je me dis que c'est pas plus mal. J'avais peut-être que seize ans et j'étais que son meilleur pote, mais je l'ai vu dans certains états dont il vaux mieux qu'elle ne se rappelle pas.

— Je sais pas. Je suis crevé, mais je suis pas sûr que c'était le but de ce que tu m'as donné ? Oui ? Si tu me fais un énorme câlin, je devrais pouvoir me reposer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 391
AGE : Elle a vingt-quatre
EMPLOI : Infirmière & modèle photo à ses heures perdues.
ORIENTATION SEXUELLE : Elle est hétérosexuelle.




MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie Mer 27 Juin - 9:34

— Le but, c’était que t’aies moins mal.

Je dis alors que ma main glisse lentement le long de son ventre. Je vois qu’il a les traits complètement tiré et c’est pas uniquement de la douleur, il est aussi fatigué.

— Moi des câlins je veux bien en faire, mais tu vois le truc ? C’est que j’ai envie d’te toucher de manière inappropriée toutes les cinq secondes parce qu’on s’est à peine croisés pendant une semaine et que là tu mérites grandement de te relaxer.

J’ajoute alors que ma main se glisse sous l’élastique de son boxer.

— Ça compte pour des câlins, ça ?

Aujourd’hui, j’étais tellement crevée au boulot que j’ai piqué quelques cachets aux vertus stimulantes. Je crois que parmi les effets secondaires, il y a une augmentation de la libido. Je dois être dans un pic parce que clairement, même sa manière de respirer m’excite. Ça n’a aucun sens.

— Si t’es trop fatigué, j’arrête...
Revenir en haut Aller en bas










MessageSujet: Re: You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie

Revenir en haut Aller en bas
You and I go hard at each other like we're going to war - Alexis & Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Sujets similaires
-
» Préval Acte II; par Jean Erich René !
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Pour l'histoire
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: East Falls :: Clinique-
Sauter vers: